A quoi sont dues les irritations du vagin ?

1390 Vues

irritation vagin comment faireC'est extrêmement désagréable, ça démange, ça brûle, c'est inconfortable et on ne sait plus comment se tenir. Pourtant, il suffit souvent d'un bon traitement pour en finir avec une irritation vaginale.

Pourquoi, comment, d'où ça vient ?

1 : C'est une mycose

Elle est accompagnée de rougeurs, d'envie de se gratter, de pertes de couleur blanche... Cette affection est très fréquente et le plus souvent c'est le candida albicans qui en est responsable. Le candida albicans est de toute façon présent dans nos muqueuses, dans notre colon, sur notre peau. Mais l'excès de sucre, les antibiotiques, le stress, le diabète, la pilule contraceptive et certains autres médicaments peuvent induire une prolifération engendrant une infection. On parle alors de candidose chronique.

Un seul conseil à vous donner si vous pensez avoir une candidose chronique, foncez chez le gynéco, si vous souhaitez conserver votre flore vaginale en bon état. Un traitement à base d'ovules vous sera proposé. C'est facile à utiliser, on place le soir au coucher un ovule au fond du vagin et il fait son travail tout seul. Si les symptômes persistent, votre médecin vous prescrira des examens complémentaires pour identifier le problème et adapter le traitement.

2 : Une simple intolérance

Il peut s'agir d'une simple irritation sans gravité et passagère, due à un sous-vêtement que vous avez enfilé à la va-vite sans prendre le temps de le laver après l'avoir acheté, ou à la composition d'un protège-slip, d'une serviette hygiénique qui ne vous convient pas. Dans ce cas, le remède est simple, un lavage au savon de Marseille pour vos sous-vêtements neufs est obligatoire avant de les porter. Il n'est pas utile (ni recommandé) de mettre un assouplissant. Changer de marque de protection périodique ou de protège-slip si vous avez constaté que leur matière vous provoquait des irritations du vagin.

3 :  Le lichen scléreux

Ce sont les femmes ménopausées qui sont concernées par cette affection mal connue. Les démangeaisons, si elles sont accompagnées par des plaques pigmentées exigent un traitement à base de dermocorticoïdes.

4 : Le psoriasis ou l'eczéma

Ces deux maladies peuvent s'installer partout sur notre peau mais aussi sur nos muqueuses. Elles se manifestent par poussées et forment des plaques. Le médecin prescrit alors des crèmes à la cortisone et des crèmes hydratantes à appliquer chaque jour.

5 : La sècheresse vaginale

Elle est plus fréquente après 50 ans, la faute en revient au manque d'œstrogènes ; mais en réalité, plus de la moitié des femmes y sont confrontées parce qu'elle a de multiples raisons d'exister : un traitement médicamenteux (antidépresseurs) ou une chimiothérapie, une longue période sans rapport sexuel, des soins d'hygiène intime inadaptés, une mauvaise hygiène de vie... La sècheresse vaginale peut être telle qu'elle finit par provoquer une irritation du vagin.


On peut agir pour prévenir les récidives par des prises orales de gélules d'huiles végétales (onagre, bourrache...). On trouve aussi en pharmacie des ovules vaginaux efficaces à l'acide hyaluronique.

Publié dans: Féminin
Produit ajouté à la liste de souhaits