Faut-il faire une cure de sébum pour retrouver de beaux cheveux ?

171 Vues

Si vous entretenez vos cheveux avec amour et que vous lisez régulièrement des articles de blog, vous devez bien connaître le sébum. Produit par les glandes sébacées situées à la racine des cheveux, il les protège contre les agressions extérieures. Mais en trop grande quantité, il donne un aspect gras et luisant peu séduisant à notre chevelure. Alors pourquoi diable vous suggérer d’en faire une cure si c’est pour se balader avec des cheveux « sales » ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir dans cet article !

A qui s’adresse la cure de sébum ?

A priori, à toute personne ayant des cheveux ! Mais quand on entre dans le détail, on constate qu’on n’est pas tous égaux… La cure sera par exemple plus facile pour les personnes aux cheveux raides et courts que pour celles qui les ont longs et bouclés.

La cure de sébum constitue la meilleure transition pour les personnes souhaitant passer des shampoings classiques aux soins naturels.

Attention, les cures de sébum sont fortement déconseillées aux personnes souffrant de psoriasis ou de dermatite séborrhéique.

Comment faire une cure de sébum ?

C’est simple, on arrête de se laver les cheveux pendant un mois ! Pas si facile que ça quand on connaît l’aspect du cheveu gras… En parallèle de ce laisser-aller de façade, il va falloir entretenir un minimum sa tignasse pour ne pas arriver au terme de ces 30 jours (ou 31, pour les plus courageux d’entre vous) avec une serpillère sur la tête !

Pour s’épargner les démangeaisons et les éventuelles mauvaises odeurs, on débute sa cure avec son shampoing habituel. On profite bien de l’odeur parce qu’on ne la retrouvera pas tout de suite ! On s’abstient d’utiliser de la laque ou tout autre produit coiffant. Ce qui signifie que les beauty addict devront laisser de côté leur après-shampoing ou leur anti-démêlant. Respirez, ça va bien se passer !

Vient ensuite le moment du brossage. Utilisez de préférence une brosse démêlante et douce. On brosse ses cheveux de la racine vers les pointes, mais aussi la tête en bas. Cela permettra aux longueurs de profiter du sébum, stagnant habituellement au niveau des racines. Vous éliminerez ainsi les poussières et les peaux mortes. Pour finir, massez votre cuir chevelu en décollant les racines. Il profitera d’une bouffée d’oxygène salvatrice !

Une seule exception est admise concernant les soins, et elle concerne les cheveux bouclés. Vous pouvez vaporiser de l’eau sur vos boucles pour les aider à se reformer.

Changez plus souvent votre taie d’oreiller et lavez les accessoires dont vous vous servez pour cacher vos racines grasses (bandeaux, foulards…).

A la fin de votre cure, lavez-vous les cheveux avec un shampoing doux. Et inutile de faire trois ou quatre shampoings d’affilée pour vous sentir propre, vous feriez regraisser vos cheveux ! Fuyez autant que faire se peut les shampoings contenant des sulfates et des silicones. S’ils font mousser le produit, ils agressent la fibre capillaire.

Cure de sébum : quel est le but ?

L’objectif, c’est de permettre aux glandes de réguler elles-mêmes leur production de sébum. Sachez que même si vous avez les cheveux gras rapidement en temps normal, vos glandes comprendront le message et se réguleront rapidement. La fibre capillaire prendra le relais et absorbera l’excès de sébum. Ainsi, vous pourrez espacer les shampoings une fois la cure achevée.

Autre avantage : la cure permet la répartition du sébum sur les longueurs. En temps normal, même lorsque vous brossez vos cheveux de la racine à la pointe, vous les lavez lorsque l’aspect gras devient trop visible. Du coup, les pointes profitent rarement des bienfaits de cette substance huileuse.

Les adeptes des cures de sébum affirment que leurs cheveux poussent plus vite, et avec plus de volume, de brillance et de douceur. Si les conditions de réalisation de la cure sont respectées, vous pourriez aussi observer les bienfaits suivants :

  • Production de sébum régulée ;
  • Racines et cuir chevelu ré-équilibrés ;
  • Cheveux nourris naturellement ;
  • >Fibre capillaire profondément renforcée ;
  • Brillance et couleur naturelles plus marquées ;
  • Moins de casse des longueurs et de fourches aux pointes ;
  • Belle texture pour les boucles et les cheveux ondulés ;
  • Lutte contre la déshydratation ;
  • Gainage des cheveux pour une meilleure densité ;
  • Ralentissement de la chute des cheveux.

En somme, que des avantages ! Et après avoir supporté des cheveux gras pendant un mois, il était normal qu’il en soit ainsi !

N’oubliez pas qu’à la base, le sébum n’est pas votre ennemi. Il protège les écailles du cheveu et empêche l’évaporation de l’eau. Ainsi, les cheveux ne se déshydratent pas.

Que faire en cas de désagrément pendant la cure ?

Vous vous en doutez, gardez les cheveux gras pendant 30 jours n’est pas de tout repos. Alors en cas de démangeaison ou d’odeurs désagréables, vaporisez de l’eau florale de lavande, ou du vinaigre de cidre, au niveau des racines.

Enfin, pour cacher les cheveux gras, optez pour les queues-de-cheval, les chignons, les tresses, les scrunchies ou les headbands.

Et après la cure, on fait quoi ?

On en profite pour passer aux soins naturels ! On renonce aux lissages, aux défrisages, aux colorations chimiques, aux décolorations et aux appareils qui abîment les cheveux, comme les sèche-cheveux.

Publié dans: Cheveux
Produit ajouté à la liste de souhaits