Gynéco : comment se soignent les irritations des lèvres et de la vulve ?

1596 Vues

Parfois les irritations sont uniquement localisées sur les lèvres et la vulve, sans que le vagin ne soit atteint. De quoi s'agit-il ? Faut-il consulter son médecin immédiatement ?

Du simple inconfort aux brûlures insupportables, parfois les femmes sont victimes d'affections dont elles ne connaissent pas forcément l'origine. L'aide d'un médecin gynécologue est indispensable dans ce cas pour établir un diagnostic et trouver le traitement approprié.

Comment va se passer la consultation chez le gynéco ?

Ne nous racontons pas d'histoire, on n'a jamais envie d'aller le gynéco, ça fait partie des consultations qui ne nous enchantent pas du tout et même, parfois on préfère ne pas y aller ! Pourquoi ? Il faut bien avouer que rien n'est fait pour nous mettre à l'aise. Qui se sent vraiment mise en valeur en posant ses pieds dans les étriers ? Oui, c'est vrai qu'une visite chez le gynéco on y pense 2 jours avant et que pour certaines d'entre nous, ça peut nous ""pourrir" la journée. Néanmoins, cette visite peut vous éviter de graves complications... Courage les filles ! Et puis il existe des gynécologues qui savent installer un climat de confiance.

Beaucoup de maladies se déclarent très tard, elles avancent silencieusement et lorsque les premiers symptômes se manifestent, c'est déjà plus compliqué à soigner.

Que va vous demander le médecin ?

Si vous consultez pour une irritation des lèvres et de la vulve, votre médecin avant de vous examiner vous posera des questions : quels sont vos antécédents médicaux, grossesses, avortements, est-ce la première fois que vous rencontrez ce problème d'irritation, avez-vous un ou plusieurs partenaires sexuels ou au contraire, personne en ce moment, avez-vous envie d'avoir des enfants, fumez-vous, quelle est votre contraception ?...

En fonction de votre âge, de votre mode de vie, les questions ne seront pas les mêmes. L'important est que vous êtes venu consulter pour avoir des réponses à vos questions, parce que vous souffrez et que vous voulez qu'on vous soigne.

L'examen à proprement parler

Le gynécologue examine votre vulve et vos lèvres, l'aspect des muqueuses. Puis il utilise un spéculum qu'il introduit délicatement dans le vagin. Le contact est froid mais ne doit pas être douloureux. C'est au cours de cet examen que le médecin pourra diagnostiquer une mycose, une vulvite, des condylomes ou une simple irritation sans gravité... pour vous proposer un traitement ensuite si nécessaire.

L'examen se poursuit par un frottis si vous n'en avez pas fait depuis un moment. Vous envoyez vous-même votre enveloppe au laboratoire qui fera une recherche de papilloma virus. Généralement, le dernier examen pratiqué par le gynécologue est la palpation des seins, cette fois-ci pour vérifier qu'il n'existe pas de grosseur, de kystes ou toute autre anomalie. Parfois le médecin prend le temps de vous expliquer comment faire vous-même une palpation des seins.

Voilà, en principe une visite chez le gynéco se passe ainsi, on reste dans le cabinet du médecin entre 15 à 25 mn minutes, avec des variantes en fonction de son profil et de la raison pour laquelle on consulte. Et c'est indispensable au moins une fois par an.

Publié dans: Féminin
Produit ajouté à la liste de souhaits