Panier (vide) 0

La kératose pilaire, une maladie cutanée bénigne

Définition de la kératose pilaire


La kératose pilaire se manifeste par des petits boutons secs sur l’arrière des bras, sur les cuisses, les fesses et parfois sur le visage. Il s’agit d’une maladie fréquente puisqu’elle touche près d’une personne sur quatre. Avant tout inesthétique, elle se révèle bénigne et n’engendre aucune complication.

La plupart du temps, la kératose pilaire apparaît lors des dix premières années de vie d’une personne. Les symptômes s’intensifient à l’adolescence pour s’atténuer et disparaître enfin autour de trente ans. Dans certains cas, la maladie peut persister au-delà de cet âge.
Souvent, les personnes atteintes présentent une prédisposition génétique, d’autres membres de leur famille ont également développé ces symptômes.


Les symptômes de la kératose pilaire


La kératose pilaire se caractérise d’abord par des petits boutons et un aspect rugueux et sec de la peau. Cet aspect granuleux résulte d’une surproduction de kératine localisée au niveau des follicules pileux.
Cette maladie se décline sous plusieurs formes.
La kératose pilaire rouge se traduit par des rougeurs et des inflammations de l’épiderme.
La kératose pilaire atrophiante entraîne une obstruction des pores qui tend à raréfier la présence de poils.
Enfin, la kératose pilaire acquise fait suite à une affection de la peau telle que l’eczéma ou le psoriasis.
À noter que la kératose pilaire n’occasionne pas de démangeaisons ni de douleurs, son caractère incommodant réside simplement dans l’aspect inesthétique qui peut parfois révéler un complexe chez certaines personnes.

Les traitements


Actuellement, les traitements ont pour vocation d’atténuer les symptômes mais ne sont pas en mesure de traiter la maladie. Ces traitements présentent généralement une composition à base d’urée et d’acide salicylique pour hydrater l’épiderme et dispenser un effet exfoliant de manière à lisser les irrégularités de la peau. On peut également avoir recours à des traitements à base d’acides de fruits ou à des peelings qui consistent à éliminer les squames présents sur la surface de l’épiderme.

Au quotidien, certains gestes peuvent estomper les symptômes de la kératose pilaire. Les soins nettoyants agressifs doivent être abandonnés au profit de soins nettoyants doux à base d’huiles végétales nourrissantes et respectueuses de l’équilibre de l’épiderme.
Chaque jour, l’application d’une crème hydratante et apaisante est très bénéfique pour cette peau enflammée et déshydratée qui peut ainsi rétablir son film naturel protecteur et retrouver un aspect lisse et doux. Les gommages sont également intéressants pour éliminer les résidus de peaux mortes  présents sur la surface de l’épiderme.
Quels que soient les soins appliqués sur la peau touchée par cette maladie, pour allier efficacité et douceur, ils doivent présenter des compositions 100% naturelles. En effet, les cosmétiques naturels et biologiques sont parfaitement en mesure de répondre aux exigences de ce type de peau fragilisée et abîmée contrairement aux formules classiques qui renferment des ingrédients chimiques et parfois toxiques pour l’épiderme.
Les plantes sont gorgées de principes actifs vertueux, les cosmétiques naturels les exploitent pour élaborer des formules spécifiques et parfaitement adaptées aux besoins d’un épiderme malade.

La lotion-lait 10% urée peau très déshydratée : Bioturm

Les peaux souffrant d’affections cutanées asséchant fortement l’épiderme bénéficient d’une formule biologique soigneusement élaborée pour apaiser les irritations et retrouver un aspect lisse et doux.
L’huile de jojoba biologique et l’urée assouplissent l’épiderme pour favoriser une hydratation en profondeur et le complexe actif lacto-intensif renferme également d’importants pouvoirs hydratants accompagnés d’une forte teneur en nutriments pour rétablir l’équilibre de la flore cutanée et restaurer le film hydrolipidique. La peau est réhydratée et nourrie, elle retrouve sa douceur et bénéficie d’une bonne protection contre la déshydratation.

Articles en relation