Panier (vide) 0

La peau des nourrissons et ses spécificités

Les caractéristiques d’une peau de bébé


Même si ce n’est pas flagrant du point de vue extérieur, la peau des bébés est bien différente de celle des adultes.
Cet épiderme immature révèle des couches de peau plus fines et d’autant plus chez les prématurés qui ne disposent donc pas d’une barrière protectrice efficace face aux agressions extérieures. Cette incapacité s’intensifie avec cette forte perméabilité qui caractérise la peau des nouveaux nés. Cette dernière se déshydrate rapidement et n’est donc pas en mesure de tolérer les mêmes produits que ceux utilisés par les adultes.
Une différence mesurable entre ces deux peaux réside dans le niveau de Ph, il s’élève à 5.5 chez l’adulte alors qu’il se situe à près de 7 chez le bébé, il en résulte cette perméabilité importante et un épiderme très propice aux irritations.
Chez le nourrisson, les glandes sudoripares et sébacées sont immatures, la régulation de la température du corps n’est donc pas optimale et la sécrétion de sébum n’est pas parfaitement assurée, ce qui peut tendre à une peau sèche.
Enfin, les mélanocytes ne sont pas encore prêts à produire de la mélanine pour protéger la peau des rayons UV, celle-ci est donc extrêmement sensible et ne supporte pas l’exposition au soleil.

Comment protéger la peau fragile de bébé ?

La peau devient mature de manière progressive et il convient de rester très vigilant dans le choix des produits de soins jusqu’à l’âge de 3 ans.

Le premier élément à prendre en compte pour définir les produits d’hygiène destiné à son bébé est le Ph, il faut impérativement respecter ce dernier en privilégiant les formules qui affichent un Ph inférieur à 7, à savoir que les savons classiques détiennent un Ph de 10.
De même, les produits susceptibles d’être nuisibles pour la peau ou allergisants sont à éviter, les huiles essentielles également.
À savoir que l’eau chaude est néfaste pour les peaux immatures car il tend à altérer le film hydrolipidique qui protège l’épiderme. Encore une fois, le risque est de voir apparaître une peau sèche et déshydratée.
Au vu de la fragilité des peaux de bébé, il est préférable de choisir des produits de soin naturels dénués de conservateurs, ces derniers peuvent se révéler agressifs.
Concernant la protection solaire, les bébés sont généralement couverts mais pour les zones du visage, des crèmes solaires spécifiques doivent être appliquées. Leur action protectrice très performante se révèle indispensable pour protéger cette peau inapte à résister aux rayons UV.

Le gel lavant corps et cheveux bébé : Senteurs du Sud

Cette formule naturelle spécifique nettoie en douceur les cheveux et la peau immature de bébé tout en préservant l’équilibre de l’épiderme grâce à sa composition à base de sucre. L’eau florale de camomille apaise et adoucit tandis que l’Aloé vera hydrate et nourrit. 

Les petits problèmes de peau des nouveaux nés

La peau excessivement fragile des bébés manifeste parfois des petits désagréments qui disparaissent spontanément sans traitement médical.

L’acné du nourrisson est très courante chez les bébés âgés de 2 ou 3 semaines et se manifeste par une éruption de petits boutons rouges au niveau du visage qui disparaissent de manière spontanée au bout de quelques semaines.

Le milium est un problème de peau bénin qui se manifeste par des petits points blancs sur le visage.
À l’origine de cette éruption cutanée, une accumulation de sébum dans les pores de la peau qui se résorbe seul en moins d’un mois.

L’effet peau marbrée rose et bleu est très couramment observé chez les nouveaux nés et se manifeste lorsque ceux-ci sont exposés au froid, cette coloration de la peau au contact de basses températures voit son intensité diminuer au fil du temps pour disparaître complètement par la suite.

La mélanocytose dermique est une tache présente à la naissance qui ressemble à une ecchymose, de couleur brun foncé ou gris, elle se situe généralement sur le bas du dos et disparaît dans les premières années de vie du bébé.

De nombreux nourrissons présentent un angiome à la naissance, il s’agit d’une lésion vasculaire qui se manifeste par un excès de vaisseaux sanguins anormalement dilatés. Il en résulte ces coloris rouge, rose foncé ou même violet. Il existe plusieurs types d’angiomes, certains touchent des parties du corps bien précises tandis que d’autres peuvent apparaître n’importe où, certains disparaissent spontanément avec les années quand d’autres ne feront que s’atténuer.

Même si beaucoup de problèmes de peau disparaissent sans qu’aucun traitement ne s’impose, une hygiène adaptée et soignée avec des produits naturels spécifiques participe à la guérison de ces pathologies bénignes.    

L’érythème fessier

Il s’agit d’une inflammation cutanée due au contact répété et prolongé de la peau avec des couches souillées. Une irritation causée par un composant présent dans certaines couches jetables, par un produit nettoyant destiné aux couches lavables ou par une diarrhée peut également aboutir à un érythème fessier. Des crèmes spécifiques à appliquer directement sur la peau permettent d’aboutir à une guérison rapide.
Il est possible de prévenir ces désagréments qui peuvent s’avérer douloureux en changeant les bébés de manière plus régulière, en privilégiant les couches très absorbantes, en évitant de trop serrer les vêtements et en utilisant des produits d’hygiène adaptés à la peau de bébé.
Concernant le change, le choix du produit est très important pour éliminer les risques d’irritations. Le liniment biologique est particulièrement efficace grâce à sa composition naturelle et délicate qui hydrate et nettoie en douceur. Grâce à sa capacité à rétablir le Ph normal de la peau, le liniment biologique parvient à prévenir et à soigner le dessèchement cutané et les irritations responsables des érythèmes fessiers.

Le liniment Bio : Neobulle

Cette formule naturelle biologique spécifique pour le change présente une texture douce et épaisse très efficace pour prévenir les irritations. Elle nettoie délicatement sans rinçage, elle protège contre l’humidité et les frottements en formant un film protecteur sur la peau et favorise la cicatrisation des tissus cutanés.    

Articles en relation