Panier (vide) 0

Les agressions subies par les cheveux durant la période estivale

Les effets des rayons UV sur les cheveux

Sans excès, le soleil a un effet bénéfique sur les cheveux. Il participe à rendre possible l’assimilation de la vitamine D pour faciliter la fixation du calcium sur les cheveux. Pour ces derniers, le calcium est indispensable car sans lui, les petites poches dans lesquelles le cheveu naît et pousse (follicules) s’affaiblissent et ne sont alors plus en mesure de se renouveler pour permettre la pousse.

Le soleil, toujours à petites doses, influe de manière positive sur la circulation sanguine qui s’effectue dans les petits vaisseaux chargés d’alimenter le cuir chevelu. Ainsi, les cheveux parfaitement irrigués poussent normalement.

L’été semble donc être une période propice à la pousse rapide des cheveux cependant, en cas d’expositions prolongées, le soleil peut avoir des effets néfastes. Les rayons UV altèrent le film hydrolipidique présent pour protéger le cuir chevelu, il en résulte un assèchement de ce dernier et une possible destruction de la kératine. Les cheveux perdent alors leur coloration naturelle et leur élasticité, ils deviennent rêches et cassants et en cas dessèchement important, des pellicules peuvent apparaître.

Tous ces effets s’accompagnent parfois d’une difficulté du cuir chevelu à évacuer le sébum produit par les glandes sébacées. Ce sébum, composé d’acides gras et de triglycérides stagne donc sous l’épiderme et finit par devenir toxique pour les racines entraînant alors un affinement des cheveux qui se fragilisent et se cassent plus facilement.

À savoir que les cheveux fins sont légèrement moins résistants que les cheveux épais face aux agressions des UV.

Comment protéger ses cheveux des effets néfastes du soleil ?

Comme pour la peau, avant une exposition prolongée au soleil, les cheveux doivent être soigneusement protégés pour préserver leur éclat.

Naturels ou colorés, fins ou épais, bouclés ou raides, un soin spécifique anti-UV doit être appliqué pour faire barrière aux rayons du soleil. Ces soins se présentent sous forme d’huiles sèches, de sérum, de baume ou encore de gelée et s’avèrent plus efficaces et respectueux de la fibre capillaire lorsqu’ils sont élaborés avec des ingrédients naturels.

Le filtre UV doit être de nouveau appliqué après chaque baignade et en fin de journée, les cheveux doivent être soigneusement rincés.

Les effets de l’eau de mer sur les cheveux

Tout comme le soleil, l’eau de mer peut avoir des effets positifs et négatifs sur les cheveux. Ces effets dépendent de la nature de la chevelure.

Le sel de mer assèche la fibre capillaire. Les cheveux secs et plus particulièrement ceux qui ont subi des colorations, décolorations ou encore des séances de fers, vont très mal réagir à cet effet asséchant qui les rendra cassants et ternes et entraînera l’apparition de fourches.

Les cheveux colorés souffrent également des baignades répétées dans l’eau salée. Le sel dispense également une action de polissage sur les cheveux qui peut altérer leur couleur. Des cheveux blonds peuvent donc virer au jaune tandis qu’une chevelure brune peut voir apparaître une couleur orange.

Les cheveux à tendance grasse apprécient quant à eux les baignades régulières dans l’eau de mer. En asséchant la fibre capillaire, le cuir chevelu et les cheveux sont comme purifiés. Cette action purifiante peut avoir une action régulante sur la production excessive de sébum à l’origine des cheveux gras.

Bien que les effets soient agréables pour les personnes concernées, il faut malgré tout faire attention à ne pas subir un dessèchement de la fibre capillaire.

On confère également à l’eau de mer un effet texturisant. En effet, certains laboratoires cosmétiques élaborent des sprays au sel de mer pour obtenir un rendu particulier. Néanmoins, il ne s’agit là que d’un objectif esthétique.

Quels soins réaliser après une exposition au soleil prolongée et des baignades en eau de mer ?

Contrer les effets négatifs de l’eau de mer sur les cheveux consiste à réaliser des soins spécifiques après la baignade.

La première étape, quelle que soit la nature des cheveux, est de nettoyer la chevelure pour éliminer tout le sel, le sable et les autres résidus présents avec un shampoing doux élaboré à partir d’ingrédients naturels.

La seconde étape consiste à nourrir et à protéger la fibre capillaire en appliquant un soin spécifique après solaire composés de principes actifs naturels pour nourrir le cheveu et restaurer le film hydrolipidique du cuir chevelu.

Ce soin répond également aux besoins des cheveux agressés par les rayons UV à l’occasion d’une exposition prolongée au soleil, la fibre capillaire se verra alors apaisée et hydratée.

Il existe des sprays solaires spécifiques qui protègent les cheveux à la fois des UV et du sel de mer. Cependant, leur utilisation ne doit pas négliger le soin nourrissant et nettoyant réalisé après une exposition aux agressions conjointes de l’eau de mer et du soleil.

Les effets de l’eau chlorée sur les cheveux

Des baignades occasionnelles dans une piscine chlorée ne révèlent pas d’effets particuliers sur les cheveux. Cependant, des plongeons réguliers engendrent un risque d’altération de leur santé. Le chlore, en contact prolongé et régulier avec la chevelure, peut détruire le sébum qui est présent pour protéger les cheveux du dessèchement. Il en résulte parfois des cheveux secs, cassants et fragilisés.

Dans certains cas, le chlore est à l’origine d’une altération de la couleur blonde des chevelures. Le plus souvent, ce sont les cheveux décolorés ou méchés qui réagissent ainsi au contact des produits chimiques contenus dans le chlore. Ces cheveux clairs étant dépourvus de pigments, la réaction chimique qui en résulte aboutit à des reflets verts.

Quels soins capillaires après une baignade en eau chlorée ?

Pour préserver des cheveux soigneux et brillants, il convient de les rincer scrupuleusement avant de les laver avec un shampoing doux et nourrissant composés d’ingrédients naturels.

La dernière étape consiste à appliquer un après-shampoing renfermant des principes actifs naturels nourrissants qui soient en mesure de restaurer le film hydrolipidique du cuir chevelu de manière à empêcher sa déshydratation. 

L’huile réparatrice cheveux, multi-vertus : Secret Sacré

Cette huile végétale biologique est un véritable soin complet destiné à nourrir et à réparer les cheveux. Après de longues expositions au soleil ou des baignades dans des eaux susceptibles d’agresser la fibre capillaire, cette formule de soin apaise le cheveu pour l’aider à retrouver son équilibre.

Les huiles biologiques de nigelle et d’argan nourrissent, hydratent et dispensent leurs propriétés antioxydantes pour préserver la brillance et la résistance des cheveux et l’huile de jojoba permet de réguler la production de sébum tout en restaurant le film hydrolipidique du cuir chevelu.

L’huile de ricin fortifie, le chardon marie détoxifie et le coco-caprylate, issu de l’huile de coco, dispense ses propriétés émollientes pour adoucir le cheveu.

Appliquée tout au long de la période estivale, cette huile bio à la texture non grasse permet d’arborer une chevelure soyeuse et brillante au quotidien.      

Articles en relation