Panier (vide) 0
Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Accueil

Marques

Livraison gratuite à partir 69 € d'achats (Point Relais France)

Ils parlent de nous

marie claire

droles de mums

echo bio

Besoin D'Aide ?

5 conseils essentiels pour appliquer son ombre à paupières

fard paupierePour sublimer son regard, on pense d’abord à l’eye-liner et au mascara. L’ombre à paupières, correctement utilisée, peut elle aussi devenir une arme redoutable ! Si la forme de vos yeux vous complexe, ou si vous ne savez pas comment mettre votre regard en valeur, cet article vous détaille différentes pratiques. Au travers de ces 5 conseils indispensables, gagnez du temps le matin devant votre miroir !

1. Sculpter votre regard comme une pro

Ce n’est pas parce que je parle de sculpter qu’il faut penser « glaise », « couches » et « paquets » ! Surtout pas ! Pour rester élégant, un maquillage doit être subtil. Si je parle de sculpter, c’est parce qu’il va falloir appliquer deux ou trois teintes différentes afin d’obtenir un regard de star.

Appliquez votre fard clair sur la paupière mobile, et la couleur plus foncée dans le coin externe de votre œil. Vous pouvez aussi déposer un peu de matière au ras des cils, afin d’intensifier davantage votre make-up.  Pour les plus expertes d’entre vous, ou les novices qui souhaitent perfectionner leur technique, il est possible d’ajouter une teinte intermédiaire au creux de la paupière.

2. Comment ouvrir votre regard ?

Selon la forme que vous donnerez à votre trait de pinceau, vous pourrez soit rehausser la couleur de votre iris, soit ouvrir votre regard. Si cette deuxième possibilité vous fait de l’œil, redessinez la partie creuse de votre paupière. Etirez votre fard vers la partie extérieure de votre œil, et plutôt vers le haut. Si vous descendez trop, vous allez vous fabriquer un regard tombant. Aussi, retenez que les couleurs claires agrandissent le regard (puisqu’elles attirent la lumière), et que les couleurs sombres le sculptent et lui apportent de l’intensité.

3. Adaptez votre maquillage à la forme de vos yeux

2 caractéristiques importantes sont à prendre en compte lorsque vous maquillez vos yeux : leur couleur et leur forme.

Pour les yeux en amande, faîtes ressortir leur forme et donnez profondeur et intensité à votre regard. Pour cela, déposez une couleur claire sur votre arcade sourcilière et dans le coin interne de votre œil. Cela illuminera instantanément votre regard. Pour le petit « plus » intense, utilisez un fard à paupières foncé que vous viendrez déposer dans le coin externe, et étirez la couleur jusqu’au creux de l’orbite.

Les yeux enfoncés ont besoin d’être ouverts, et leur regard d’être éclairé. Pour obtenir cet effet, posez un fard clair dans le coin interne de l’œil et sur toute votre paupière mobile. Ne négligez pas la partie qui se trouve juste sous l’arcade sourcilière. Afin de faire ressortir la paupière fixe, choisissez une couleur un peu plus foncée et appliquez-la sous l’os de votre sourcil. Et parce que je vous sais perfectionniste, je vous conseillerais de tracer un léger ombré à la base de vos cils inférieurs, du bord externe au milieu de votre œil.

Lorsque les yeux sont petits, là encore votre objectif doit être d’agrandir votre regard. Si les couleurs sombres et le crayon noir à l’intérieur de la paupière sont donc à éviter, on peut appliquer sans crainte de mauvais goût une couleur claire sur la paupière jusqu’à l’arcade sourcilière. Et parce qu’on a tout de même le droit d’intensifier son regard, on dépose une ombre taupe ou brun clair sur le creux de l’orbite, le ras des cils supérieurs et le coin externe des cils inférieurs. Notez que déposés au centre de la paupière mobile, les fards irisés renforcent l’effet lumineux de votre maquillage.

Avec des yeux ronds, vous chercherez à étirer votre regard. 3 fards à paupière différents vous seront utiles : une couleur claire, une teinte soutenue et une dernière entre les deux. Comme pour vos homologues féminines avec une autre forme d’yeux, vous poserez votre fard clair dans le coin interne et sous votre arcade sourcilière. La teinte intermédiaire sera appliquée sur le milieu de votre paupière mobile. Etirez-la vers l’extérieur de votre œil.

Pour un effet œil de biche du plus bel effet, posez votre fard foncé au niveau du coin externe, jusqu’à la pointe de votre sourcil. Marquez aussi le ras de vos cils inférieurs, du coin externe jusqu’au milieu. Ne refermez pas votre regard en poursuivant votre trait jusqu’au coin interne.

Si vous avez des yeux tombants, vous allez essayer de réveiller votre regard, pour effacer cet air triste ou fatigué que vos yeux vous donnent naturellement. Vos atouts : votre arcade sourcilière et le coin interne de votre œil. Ce sont vraiment des zones stratégiques pour ouvrir son regard. Illuminez-les avec un joli fard clair. La couleur foncée, si vous en appliquez une, trouvera toute sa place dans le coin externe de votre œil. Pour éviter du surenchérir sur l’aspect « tombant » de vos yeux, étirez la couleur vers le haut – surtout pas vers le bas – et jusqu’au creux de votre orbite.

Lorsqu’on a plutôt des yeux rapprochés, on se concentrera sur le coin interne, qu’on illuminera. Pour cela, les fards irisés font des merveilles ! En en déposant juste au coin interne, jusqu’au milieu de votre paupière, vous devriez déjà voir vos yeux s’écarter ! Comme pour toutes vos autres collègues, vous réserverez vous aussi le fard foncé au coin externe de votre œil. Une autre astuce consiste à épiler la tête de ses sourcils. S’ils sont trop fournis, ils renforcent l’impression de rapprochement des yeux.

Enfin, pour sublimer des yeux écartés, on exige de notre make-up qu’il les rapproche ! Un smoky léger sur le coin interne de l’œil, à l’aide d’une couleur sombre, y contribuera. Pour une pose dans les règles de l’art (ou ce qui s’en rapproche le plus !), on dépose sa couleur claire sur les deux tiers extérieurs de sa paupière mobile, et on monte jusqu’au sourcil. Le fard foncé vient se loger dans l’intérieur de l’œil, et on l’estompe pour qu’il rejoigne presque l’aile du nez.

4. Assurer une meilleure tenue à son maquillage

Entre le matin et le soir, l’ombre à paupières a tendance à s’affadir et à « bouger ». Pour vous offrir une chance de devoir apporter le moins de retouches possible, débutez votre séance de make-up par l’application d’un anticerne et d’un primer. En outre, cela permet d’unifier la paupière.

5. Retirer facilement de la matière sans tout recommencer depuis le début !

La matière du fard à paupière est si légère et si volatile qu’il arrive souvent que des particules se déposent juste sous la paupière inférieure ou sur le haut de la pommette. Si vous agissez sous le coup de l’énervement pour les retirer, vous risquez de vous laisser des peintures de guerre sur le visage en étalant encore plus la couleur ! Pour pallier à ce petit contretemps, prélevez une petite quantité de poudre libre avec votre pinceau à blush. Balayez le fard qui s’est égaré sur votre visage, et c’est réglé !

Pour parfaire votre maquillage, adaptez la couleur de votre fard à celle de vos yeux. Ou, si vous aimez vous montrer un peu rebelle, n’écoutez que vous et vos envies ! Encore une fois, le maquillage doit vous montrer une version magnifiée de vous, et je crois que ce bien-être n’est possible que quand son make-up en dit plus sur soi que le simple suivi de la mode ou des directives du cercle chromatique !

Articles en relation