Panier (vide) 0
Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Psoriasis du cuir chevelu, les traitements efficaces

psoriasis cuir cheveluLe psoriasis est une affection dermatologique très fréquente. Non contagieuse, elle peut se révéler très incommodante au quotidien. Cette maladie peut toucher tout le monde, sans distinction d’âge ou de sexe. Néanmoins, la majorité des personnes atteintes développent des symptômes entre 25 et 35 ans.
Les personnes les plus à risque regroupent les diabétiques de type 2, les obèses et les personnes atteintes du VIH. On estime actuellement que moins de 10% des patients s’inscrivent dans la catégorie des cas graves. Pour ces derniers, les lésions recouvrent tout le corps et s’accompagnent de nouveaux symptômes.

Connaît-on les causes du psoriasis du cuir chevelu ? 

Actuellement, on ignore encore pourquoi certaines personnes sont touchées par le psoriasis et pas d’autres. Néanmoins, les facteurs déclencheurs des crises ont pu être identifiés. Le cuir chevelu et les autres parties du corps s’avèrent concernés par ces mêmes éléments.

Des symptômes influencés par une réaction auto-immune

En période de crise, lorsque les lésions recouvrent l’épiderme, le système immunitaire est en hyperactivité. Les défenses naturelles de l’organisme réagissent alors en s’attaquant aux cellules cutanées. Il en résulte une réaction inflammatoire.
Le psoriasis se manifeste par un déséquilibre du cycle de renouvellement de la peau. En effet, les nouvelles cellules cutanées viennent remplacer les cellules mortes avant même que ces dernières ne soient tombées. Ce cycle d’une durée normale de 28 jours n’atteint plus que quelques jours. Il en résulte une accumulation de squames et la formation de croutes qui s’accompagnent de rougeurs et d’une inflammation importante de la peau. Au niveau du cuir chevelu, ces squames s’avèrent particulièrement épaisses et grasses. Elles adhèrent entre elles et au cheveu formant ainsi des paquets inesthétiques et responsables d’importantes démangeaisons. En outre, si la personne concernée manifeste un cuir chevelu à tendance grasse, les crises peuvent être plus régulières et les lésions plus importantes.

D’autres facteurs déclencheurs

L’apparition des symptômes peut également être liée à différents éléments internes tels qu’un stress intense, l’anxiété ou encore la fatigue. Un déséquilibre hormonal peut également être en cause notamment chez les femmes. Concernant le psoriasis du cuir chevelu, une surproduction de sébum favorise l’apparition des symptômes et aggrave les lésions. Le constat est le même sur l’épiderme. Les lésions sont plus présentes sur les zones riches en glandes sébacées.

On recense également des facteurs déclencheurs extérieurs comme les coups de soleil, des températures extrêmes, un contact avec des produits chimiques ou encore une blessure de type coupure ou piqûre d’insecte.
La surconsommation de tabac ou d’alcool sont également des facteurs déclencheurs et aggravants.

L’héritage génétique

Concernant toutes les formes de psoriasis, il semblerait que le facteur génétique soit attesté. Près de 4 patients sur 10 possède des antécédents familiaux. En outre, un enfant dont un des deux parents est atteint de cette maladie augmente sa probabilité de développer des symptômes.

Les traitements efficaces

Les traitements prescrits par les médecins sont assez contraignants car longs et quotidiens. Cependant, ils sont en mesure de réduire considérablement les symptômes.

La corticothérapie

La majorité des patients ont recours à ce type de traitement. Il consiste à appliquer des lotions ou des shampoings spécifiques sur le cuir chevelu. Ces produits visent à soulager l’inflammation et les démangeaisons. En cas d’infection, une autre lotion doit être appliquée. À savoir que le cuir chevelu bénéficie de produits spécifiques, différents de ceux prescrits pour les autres parties du corps.
Ces applications doivent parfois être réalisées plusieurs fois par jour pour manifester une réelle efficacité.

Les traitements par voie orale

Il s’agit de traitements plus lourds. Aux lotions précédentes s’ajoutent des médicaments qui nécessitent une grande précaution car potentiellement dangereux. En effet, ces traitements délivrés sur ordonnance peuvent causer des effets secondaires comme un assèchement de la peau par exemple. Certains d’entre eux, dont l’objectif est d’influer sur le système immunitaire pour venir à bout des symptômes, s’accompagnent de bilans hépatiques pour prévenir d’éventuels dommages aux organes vitaux. La prise de ces médicaments est donc surveillée de manière scrupuleuse.
Tous ces médicaments ne peuvent être ingérés pendant la grossesse. Les femmes qui en bénéficient utilisent donc une contraception jusqu’à 2 ans après la fin du traitement. 

La photothérapie

À noter que la photothérapie, traitement qui exploite les rayons ultra-violets pour tenter de rétablir l’équilibre du cycle de renouvellement de la peau, se révèle inefficace pour le psoriasis du cuir chevelu. Seuls les patients dont les lésions recouvrent une grande partie du corps y ont recours. Du fait de la dangerosité des rayons UV, les durées et la fréquence des séances doivent impérativement être adaptées au type de peau. 

Comment évolue la maladie ?

Les crises apparaissent de manière inattendue et irrégulière. Les symptômes peuvent être présents pendant plusieurs mois et disparaître pour plusieurs années. Il est impossible de prévenir l’arrivée de ces crises. Cependant, les traitements efficaces parviennent à en diminuer l’intensité de manière importante.
Au fil du temps, les patients finissent par identifier les éléments qui déclenchent leurs crises et peuvent ainsi réagir en conséquence. Ils prennent quelques précautions pour réduire au maximum les lésions en limitant les expositions au soleil, en diminuant leur consommation de tabac ou encore en essayant de limiter le stress et la fatigue.

psoriasis cuir cheveluLe psoriasis du cuir chevelu est une maladie très contraignante. Les traitements représentent à eux seuls une contrainte importante au quotidien. Les symptômes peuvent quant à eux être visibles et inesthétiques. Il faut donc apprendre à vivre avec et tenter de les camoufler au mieux.
En plus de ces contraintes esthétiques et pratiques, les patients doivent gérer des sensations de démangeaisons et parfois même de brûlure. Se gratter aggrave les lésions et favorise la prolifération des bactéries. C’est pourquoi chacun doit trouver des solutions efficaces pour soulager ces démangeaisons lorsqu’elles se manifestent de manière intense.

Des solutions naturelles pour soulager les symptômes

Tout comme les autres formes de la maladie, le psoriasis du cuir chevelu doit être diagnostiqué par un médecin. Seul ce dernier est en mesure de prodiguer un traitement efficace à long terme. En outre, les patients peuvent accompagner leur traitement de produits naturels pour soulager leurs symptômes. Certaines lotions et shampoings apaisants élaborés à base de plantes sont en mesure d’apaiser l’inflammation et de diminuer l’intensité des lésions. En effet, les principes actifs renfermés dans certains végétaux leur confèrent de précieuses propriétés anti-inflammatoires, régulatrices de sébum et antibactériennes.
Parmi les nombreux ingrédients naturels vertueux présents dans ces formules de soin, on retrouve le romarin, la sauge, le tea tree ou encore l’eucalyptus.
Les personnes atteintes d’un psoriasis du cuir chevelu peuvent donc intégrer ces cosmétiques naturels et biologiques à leur routine de soins pour améliorer leur confort de vie.

Articles en relation