Panier (vide) 0

Vous êtes nulle en contouring ? Passez au strobing !

contouringDerrière ce nom presque barbare se cache votre future botte secrète pour afficher un look frais et lumineux. Si le contouring vous rebute parce qu’il prend du temps ou que vous n’aimez pas appliquer « 36 tartines de maquillage » sur votre peau, vous aviez peut-être renoncé à cette technique d’ombres et de lumière pour vous mettre en valeur. Grâce au strobing, se dessiner un visage à la serpe n’est plus réservé aux nanas qui manient à la perfection leur illuminateur, leur fond de teint et leurs pinceaux !

 

Qu’est-ce que le strobing ?

Comme son cousin le contouring, le strobing joue avec les zones de lumière et d’ombre naturelles du visage pour en faire ressortir les parties saillantes. En déposant des touches de lumière aux bons endroits, la peau paraît plus rebondie et plus éclatante. Les pigments de ces produits accrochent la lumière, ce qui a pour effet de créer « artificiellement » des zones d’ombre sur le reste du visage.

Le strobing est moins exigeant en matières premières ! Pour créer un joli make-up, il suffit d’avoir sous la main (ou dans sa trousse de maquillage !) des fards clairs, mats ou irisés. Plus rapide à réaliser que le contouring et plus facile à porter, le strobing s’attache davantage à faire ressortir les atouts d’un visage.

 

Sur quelles zones du visage appliquer son highlighter ?

Au-dessus et en-dessous de l’extrémité du sourcil, pour éclairer le regard ;
Sous la paupière inférieure, de la narine jusqu’au coin externe de l’œil, pour faire ressortir les pommettes ;
Sur l’arc de Cupidon (le petit creux juste au-dessus de la lèvre supérieure), pour donner de l’épaisseur à ses lèvres et les faire ressortir,
Sur le menton, pour le définir et faire paraître la lèvre inférieure plus charnue,
Sur l’arrête du nez, pour le rendre plus droit et plus fin ;
Au centre du front, pour celles qui souhaitent l’agrandir.
 

Comment réaliser simplement son strobing ?

Sur une peau propre, appliquez votre crème hydratante habituelle. Arrivée à l’étape du fond de teint, mélangez celui-ci avec un illuminateur liquide. Débutez par le centre de votre visage et vos yeux. Choisissez une ombre à paupières claire et appliquez-la à la base de vos cils inférieurs, en partant du coin externe. Stoppez votre coup de pinceau au premier tiers.

Passez ensuite aux pommettes, en appliquant votre highlighter sur la partie osseuse. Puis éclairez le coin extérieur de votre arcade sourcilière, à la racine des sourcils. Cela aura pour effet d’agrandir votre regard, et de le rendre plus pétillant.

Pour votre nez, n’appliquez pas de touche de lumière jusqu’au bout si vous le trouvez trop long. Et si une petite bosse vous complexe, ne posez votre produit qu’autour, pas directement dessus. C’est comme si vous la mettiez dans l’ombre !

Pour votre menton, ne posez qu’une légère touche sur sa partie bombée s’il est en retrait. S’il est plus proéminent, limitez-vous à un point de lumière juste sous le creux de votre lèvre inférieure.

 

Pour aller plus loin !

Votre décolleté a le droit à sa touche de lumière lui aussi ! En période estivale ou avant une soirée, prélevez un peu de matière à l’aide d’un gros pinceau et balayez l’avant de vos clavicules et le milieu de vos épaules. Cela vous affinera. Ajoutez un dernier point de lumière au bas de votre cou. En faisant ressortir votre ossature de la sorte, vous donnerez l’illusion d’un corps plus tonique.

Ce qui, soit dit en passant, ne vous dispense pas de faire du sport !

Articles en relation