Cosmébio Produits

174 Vues

label cosmétiques bio cosmebioEn s’appuyant sur une charte de valeurs éthiques et un cahier des charges exigeant, le label Cosmébio octroie sa certification à des cosmétiques réellement naturels ou biologiques. Pour garantir la légitimité de chaque produit labellisé, un contrôle effectué par un organisme indépendant est effectué tous les ans auprès des fabricants. Ainsi, les consommateurs peuvent acheter des cosmétiques Cosmébio en toute confiance.

L’association Cosmébio

Cette association française de cosmétiques biologiques ambitionne de faire découvrir les bienfaits de ce type de produits au plus grand nombre tout en les rendant accessibles à tous.
En 2002, lorsque naît Cosmébio, il n’existe aucune réglementation dans l’univers de la cosmétique naturelle. Pourtant, les consommateurs commencent à prendre conscience de la nécessité d’imposer des règles. En effet, les fabricants de cosmétiques naturels peuvent librement se désigner comme tel tout en exploitant qu’une faible part d’ingrédients végétaux pour l’élaboration de leurs produits.
Les consommateurs trompés et abusés devaient être protégés de ces pratiques. C’est pourquoi quelques laboratoires scrupuleux se sont associés pour faire coïncider leurs valeurs et leur vision commune de la cosmétique naturelle et biologique. Cela fut possible avec la création du label de l’association.

Ce groupe de travail collaboratif entama sa démarche avec l’élaboration de la charte Cosmébio. On y retrouve aujourd’hui les valeurs de ses adhérents qui ont souhaité protéger le consommateur et lui permettre d’identifier les vrais cosmétiques naturels.
Après la charte, le cahier des charges technique fut élaboré en suivant les mêmes engagements. L’association fait encore appel aujourd’hui à des organismes extérieurs pour contrôler la conformité de l’activité des entreprises avec ce cahier des charges. 
Actuellement, les cosmétiques labellisés Cosmébio respectent les exigences du cahier des charges Cosmos.

Une association grandissante

Depuis sa création, Cosmébio n’a cessé d’évoluer. De 10 laboratoires adhérents, elle est passée à plus de 380 entreprises en à peine 16 années. L’association est constamment sollicitée par de nouveaux adhérents potentiels. Pour chacun d’entre eux, la principale condition imposée est de partager la même vision de la cosmétique naturelle et biologique. En rejoignant les autres membres, ces nouveaux acteurs doivent bien entendu s’engager à respecter les principes fondateurs de la charte Cosmébio.
Aujourd’hui, près de 500 marques arborent le label Cosmébio. Leurs cosmétiques naturels et biologiques ont gagné la confiance des consommateurs en affichant un engagement écologique et en proposant des formules naturelles de qualité. Ainsi, ces consommateurs achètent en toute sérénité des produits efficaces et sains tout en participant à la protection de l’environnement.

Un label qui garantit une réelle transparence en termes de composition

Pour obtenir la certification Cosmébio, les cosmétiques naturels et biologiques doivent respecter certaines conditions en termes de composition. Sur les milliers de produits labellisés, plusieurs logos différents sont affichés.
On retrouve un premier logo Cosmébio qui atteste que le cosmétique est biologique. Il s’agit là du premier cahier des charges élaboré par l’association. Il impose 95% d’ingrédients d’origine naturelle dans le produit fini et 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique sur l’ensemble des végétaux. Enfin, la part totale des ingrédients biologiques dans le produit doit s’élever à au moins 10%.
Le second logo garantit que le cosmétique est naturel. Il respecte le cahier des charges Cosmos qui impose une forte limitation de l’origine pétrochimique pour aboutir à une part d’ingrédients d’origine naturelle s’élevant à 95%.
Enfin, le dernier logo atteste que le cosmétique est bio selon la charte cosmos. Les produits affichant ce label garantissent une part d’ingrédients naturels de 95% dans le produit fini. En ce qui concerne les végétaux et tout ce qui peut être cultivé, la part d’ingrédients biologiques doit représenter 95%. Enfin, sur la totalité des ingrédients du cosmétique, 20% d’entre eux doivent être issus de l’agriculture biologique.

Un label qui prend en compte le cycle de vie du produit

Les exigences du label Cosmébio ne concernent pas seulement l’origine des matières premières des cosmétiques. En effet, le cahier des charges impose d’autres conditions qui s’articulent autour de l’intégralité du cycle de vie du produit.
Concernant l’approvisionnement des matières premières, il doit s’inscrire dans une réelle démarche éthique et durable. Par la suite, les procédés de transformation doivent se révéler non polluants. Pour la partie fabrication, on retrouve des exigences en termes d’emballage, de stockage et de composition. Toutes ces procédures doivent tendre à réduire au maximum l’impact écologique.
Enfin, en termes d’étiquetage, les notions de transparence et de communication responsable sont primordiales.
C’est grâce à ces exigences que le label se démarque d’une simple norme et offre bien plus que la garantie d’une origine naturelle aux consommateurs.

De qui émanent les garanties du label Cosmébio ?

Depuis 2017, l’obtention de la certification Cosmébio s’appuie sur le cahier des charges Cosmos. Ce dernier rassemble 5 membres fondateurs dont l’association Cosmébio. Le cahier des charges Cosmos vise à harmoniser les garanties des labels biologiques au niveau international.

Qui contrôle le respect des exigences du cahier des charges ?  

L’association Cosmébio fait intervenir des organismes certificateurs accrédités pour attester du respect des garanties du label auprès de chaque fabricant de cosmétiques certifiés Cosmébio. Ce contrôle est organisé au moins une fois par an. Tous les critères sont vérifiés et le certificat désignant un produit naturel ou biologique est octroyé seulement si tout est en conformité. Ce document renseigne les pourcentages qui désignent le logo correspondant. Ces informations pourront alors demeurer sur le produit emballé.

Des engagements qui traduisent une démarche responsable globale

La charte Cosmébio garantit également aux consommateurs que les produits sont fabriqués dans un cadre prônant des valeurs et des engagements précis. En effet, Cosmébio impose d’une part aux fabricants de respecter les techniques de fabrication de la cosmétique naturelle et biologique. Dans un second temps, la démarche globale des entreprises doit respecter les hommes, les animaux et les végétaux. Enfin, le respect du consommateur impose une communication responsable et transparente.

Lors de son élaboration en 2002, la charte Cosmébio objectivait de combler les carences en termes de réglementation. Cette dernière doit être signée par toutes les entreprises membres dès lors qu’elles adhèrent à l’association. La charte Cosmébio est garante d’une activité conforme aux engagements et aux valeurs du label.

Publié dans: Labels Bio
Produit ajouté à la liste de souhaits