LES HUILES ESSENTIELLES BIO

948 Vues

Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour lutter contre les rides ?

Les conséquences visibles d’un processus naturel inévitable

huiles essentiellesLes rides, si désagréables soient elles, sont une manifestation inéluctable du vieillissement de la peau. Avec l’âge, le renouvellement cellulaire ralentit et les cellules responsables de la production de collagène et d’élastine ont des difficultés à se régénérer occasionnant alors un relâchement et une perte d’élasticité de la peau. C’est ainsi que les rides font leur apparition, sur une peau qui perd en fermeté et qui voit ses tissus se relâcher.
Le vieillissement cutané est un processus naturel qui ne peut être évité, cependant, le symptôme inesthétique représenté par les rides peut être atténué grâce à des huiles essentielles qui stimulent le renouvellement cellulaire.

L’huile essentielle de ciste contre les rides

Toujours dans le cadre d’une action plutôt préventive, l’huile essentielle de ciste est en mesure de contourner une carence hormonale favorisant le vieillissement cutané. En effet, chez les femmes, la baisse du taux d’œstrogènes après la ménopause entraîne une diminution de l’activité des fibroblastes à l’origine de la synthèse d’élastine et de collagène. Or, le viridiflorol contenu dans cet élixir naturel lui confère une propriété œstrogène-like. Cela signifie que la molécule se comporte comme cette hormone et imite son action. C’est ainsi que l’huile essentielle de ciste peut contribuer à combler cette carence et préserver la fermeté et l’élasticité de la peau pour reculer encore l’apparition des rides.

L’huile essentielle de palmarosa combat les rides

Cette huile essentielle est également très bénéfique pour les peaux matures. Sa forte teneur en géraniol lui confère des propriétés régénérantes qui consistent à stimuler l’activité des kératinocytes. Ces cellules sont responsables de la production de kératine, molécules qui constituent 90% de l’épiderme, garantes de l’imperméabilité de la peau et de sa résistance face aux agressions des rayons UV. En stimulant leur production qui diminue avec l’âge, l’huile essentielle de palmarosa aide la peau à préserver sa protection naturelle face au soleil, responsable principal de l’apparition des rides.

L’huile essentielle de géranium rosat contre les ridules

Cet élixir naturel est, à lui seul, un véritable remède contre les rides. Il renferme trois alcools monoterpéniques, le linalol, le géraniol et le citronellol, qui lui confèrent d’importants pouvoirs antioxydants.
Cette propriété est importante dans la lutte contre les rides car elle permet de combattre les excès de radicaux libres générés par le stress, la pollution, le tabac ou encore par les expositions répétées aux rayons UV. Dans l’organisme, ces radicaux libres en excès s’attaquent aux cellules. Au niveau de la peau, ils détruisent leur membrane, les cellules de collagène étant altérées, la peau se fragilise, perd en élasticité et des rides font leur apparition.
L’huile essentielle de géranium rosat est donc en mesure de limiter l’action destructrice de ces radicaux libres pour retarder l’apparition des rides.

L’huile essentielle de rose musquée

Voici un véritable élixir de jeunesse en mesure d’estomper les rides et ridules déjà présentes sur l’épiderme. En effet, elle manifeste des pouvoirs raffermissants et stimule la synthèse de collagène. Ses propriétés régénératrices viennent compléter son action anti-âge en aidant la peau à se réparer de manière à estomper les marques du temps.

L’huile essentielle de lavande aspic

Cette huile essentielle est un véritable soutien pour les peaux matures. Le linalol et le camphre qu’elle contient lui confèrent ses propriétés régénérantes et cicatrisantes. Ainsi, elle stimule le renouvellement des cellules cutanées pour préserver l’élasticité et la fermeté de la peau de manière à prévenir l’apparition des rides.

L’élixir d’huiles rares et précieuses, anti-âge : Welixirs

Cette précieuse formule de soin biologique rassemble de nombreuses huiles essentielles et végétales vertueuses et rares en mesure de répondre parfaitement aux exigences des peaux matures.
Les huiles végétales biologiques de rose musquée, de cameline, d’amandons de prune, d’onagre, de pépins de framboise et de grenade renferment de nombreux nutriments et principes actifs qui leur confèrent des propriétés antioxydantes et anti-âge en mesure de retarder l’apparition des rides et de préserver l’intégrité des cellules cutanées de manière durable.
L’huile essentielle de ciste inhibe les carences hormonales responsables d’une baisse de production d’élastine et de collagène et contribue ainsi à retrouver une peau ferme et élastique en mesure de mieux résister face aux effets de l’âge.
Les huiles essentielles de néroli et d’encens oliban renferment des propriétés régénérantes et antioxydantes aptes à stimuler le renouvellement des cellules et à lutter contre les excès de radicaux libres.
Enfin, l’huile essentielle de curcuma renforce encore l’action anti-âge de cette formule de soin en dispensant ses pouvoirs antioxydants pour limiter les actions néfastes des molécules s’attaquant à la membrane des cellules cutanées.

séparateur

Quelles sont les nombreuses vertus de l’huile essentielle d’ylang ylang ?

L’huile essentielle d’ylang ylang est extraite de la fleur de cananga odorata totum. Cette fleur au parfum puissant et voluptueux regorge de principes actifs qui confèrent à cet élixir ses nombreux bienfaits. L’arbre ylang ylang pousse dans les zones tropicales humides telles que l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines et l’Inde.

Les bienfaits santé de l'ylang-ylang


ylangL’huile essentielle d’ylang ylang manifeste des propriétés hypotensives, sédatives et calmantes. Elle est en mesure de lutter contre une élévation irrégulière du rythme cardiaque grâce à ses teneurs en ester et en linalol.
Tandis que ses richesses en esters lui confèrent également un pouvoir antispasmodique qui lui permet de soulager les contractions involontaires des muscles, son taux de linalol lui offre des propriétés antalgiques. En effet, ce principe actif agit sur des récepteurs de l’organisme étroitement liés à la douleur.

À noter que le linalol est un alcool terpénique issu des végétaux. Ce principe actif renferme de nombreuses propriétés bénéfiques pour l’organisme. Les esters, qui sont présents dans grand nombre de végétaux, sont tout aussi vertueux.

Les bienfaits bien-être de cette huile essentielle


L’huile essentielle d’ylang ylang est très bénéfique pour le système nerveux, elle soulage le stress et les tensions et lutte contre l’insomnie et la dépression. Le parfum puissant et exotique qu’elle diffuse est réputé pour ses effets aphrodisiaques.

Les avantages beauté


Les cheveux apprécient particulièrement les vertus de cette huile essentielle car ils bénéficient d’une action tonifiante et d’un soin embellissant. Présent dans un soin capillaire, cet élixir vertueux permet de redonner de la brillance à la chevelure. C’est pourquoi elle est souvent exploitée pour l’élaboration de formules visant à redonner de la vitalité et du volume aux cheveux fins, ternes et fragilisés.

En ce qui concerne la peau, quelle que soit sa nature, elle peut également profiter de nombreux bienfaits en se tournant vers des formules de soin à base d’huile essentielle d’ylang ylang. Ses propriétés antioxydantes visent à préserver la jeunesse des cellules cutanées en luttant activement contre les excès de radicaux libres, générés par les nombreuses agressions extérieures, et ses pouvoirs régénérants favorisent la réparation et le renouvellement de ces mêmes cellules de manière à retarder et à estomper les effets de l’âge.
L’huile essentielle d’ylang ylang dispense également une action régulatrice sur la production de sébum qui se révèle particulièrement intéressante pour les peaux à tendance grasse qui voient apparaître de nombreuses imperfections suite à une production excessive de ce sébum.
Enfin, le parfum exotique puissant de cet élixir de beauté garantit une odeur agréable et enivrante aux formules de soin pour la peau.

Le masque fluide capillaire revitalisant : Douces Angevines

Ce masque capillaire biologique, à appliquer avant le shampoing, est soigneusement élaboré à partir d’huiles essentielles et végétales gorgées de principes actifs en mesure de redonner de la vigueur et de la souplesse à la chevelure.
Les huiles végétales d’olive, de jojoba et de ricin nourrissent et hydratent la fibre capillaire et le cuir chevelu en profondeur de manière à fortifier le cheveu et la racine.
Le romarin aide à retrouver tonicité et souplesse et l’huile essentielle d’ylang ylang redonne de la brillance et du volume aux cheveux fins et ternes.
Les cheveux sont nourris, renforcés et plus éclatants que jamais !

séparateur

Les huiles essentielles et la grossesse

Bien souvent, les huiles essentielles sont considérées comme dangereuses car soupçonnées de nuire au développement du fœtus. Cependant, certaines sont autorisées pendant cette période et peuvent s’avérer très bénéfiques pour soulager certains maux.

Quels sont les risques liés à l’utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse ?

L’huile essentielle, issu d’un procédé de distillation, provient de la partie de la plante la plus riche en principes actifs. Il peut s’agir de la fleur, du fruit, de l’écorce ou encore des racines. Dans tous les cas, le liquide qui en est extrait est très concentré et très puissant. Quand les molécules actives pénètrent dans l’organisme, de la même manière qu’un médicament, le sang les transporte partout dans le corps y compris jusqu’au fœtus. Or, certains principes actifs présents dans de nombreuses huiles essentielles sont néfastes pour le développement de l’enfant et donc prohibés durant la grossesse.

Quelles sont les huiles essentielles interdites pendant la grossesse ?

Les huiles essentielles renfermant des principes actifs appelés cétones sont susceptibles de causer des dommages au fœtus ou à l’embryon. En effet, ces molécules sont neurotoxiques et peuvent même provoquer des fausse-couches.
Parmi ces huiles essentielles, on retrouve la sauge officinale, l’absinthe, le persil, le camphre, la menthe des champs, l’eucalyptus mentholé, le thuya ou encore la menthe poivrée.
À savoir que ces huiles sont également interdites aux femmes qui allaitent.

Les huiles essentielles qui soulagent les nausées

Pour éviter toute forme de risque, les huiles essentielles inoffensives, sont généralement autorisées qu’à partir du 4ème mois de grossesse. Cependant, les nausées faisant leur apparition dès le premier mois de grossesse peuvent être soulagées en toute sérénité à l’aide de l’huile essentielle de gingembre. En effet, celle-ci ne renferme aucun principe actif potentiellement toxique et s’avère particulièrement efficace.
Pour bénéficier de ses bienfaits, il suffit d’en déposer deux gouttes sur sa taie d’oreiller au coucher. Cette action préventive est en mesure d’atténuer les nausées matinales des futures mamans.

Les nausées, désagrément particulièrement incommodant chez les femmes enceintes, peuvent également être soulagées grâce à l’action de l’huile essentielle de citron. Cette fois, c’est par voie interne que ce remède naturel prouvera son efficacité. Une goutte de cette huile diluée dans une substance grasse et comestible, comme le miel par exemple, à laisser fondre sous la langue 2 à 3 fois par jour peut s’avérer très bénéfique.

Les huiles essentielles autorisées après 4 mois de grossesse

Passée cette période, les huiles essentielles autorisées sont nombreuses. Les modes d’utilisation à privilégier sont la diffusion et l’application cutanée via des séances de massages par exemple. Sans oublier que ces élixirs très concentrés doivent être dilués dans des huiles végétales en prenant soin de respecter les proportions indiquées.
À savoir qu’il est impératif d’éviter l’application des huiles essentielles, même diluées, sur le ventre et sur la poitrine. Cette précaution consiste à préserver ces zones sensibles d’une exposition à de trop grandes concentrations de principes actifs.
De plus, les huiles essentielles et végétales certifiées biologiques sont à privilégier pour s’offrir le meilleur en termes de qualité et éliminer toute prise de risques pour sa santé et celle de son bébé.
Non seulement les huiles synthétiques ne manifestent aucun effet thérapeutique mais elles peuvent également se révéler dangereuses. C’est pourquoi les huiles essentielles et végétales doivent être impérativement achetées en pharmacie, en parapharmacie ou en magasin spécialisé.

Durant la grossesse, les huiles essentielles sont en mesure de soulager de nombreux maux. Il s’agit là d’avantages considérables pour les futures mamans qui subissent une multitude de désagréments sans avoir recours aux médicaments. Mal de dos, nausées, constipation, insomnies ou encore brûlures d’estomac, toutes ces contraintes peuvent être atténuées grâce à l’action de certaines huiles essentielles non seulement efficaces mais inoffensives pour la maman et pour son bébé.
Pour bénéficier de tous ces bienfaits, une seule condition : respecter les conseils d’utilisation et les dosages à la lettre.

Parmi ces nombreuses huiles vertueuses et bienveillantes, on retrouve la lavande vraie, la bergamote, le citron, le laurier noble, l’arbre à thé, l’oranger, la rose, la verveine citronnée, l’ylang ylang, la mandarine zeste, l’estragon ou encore la marjolaine.

Publié dans: Beauté
Produit ajouté à la liste de souhaits