Qu'est ce que le label COSMEBIO

811 Vues

Le label COSMEBIO est une initiative associative regroupant les acteurs de la filière cosmétique afin de mettre en place une référence en matière de soins écologiques et biologiques. Actuellement, il rassemble environ 400 membres français et étrangers comprenant des laboratoires, des marques distributrices, des prestataires en façonnage, des fournisseurs, etc.

Les prémices et la fixation des objectifs

COSMEBIO est un label qui a vu le jour en 2002 à la suite d’un partenariat entre une dizaine de laboratoires cosmétiques désireux d’élaborer une charte. Celle-ci vise à bâtir les bases d’une cosmétologie naturelle et écologique usant de composés provenant de l’agriculture biologique. En définissant plus précisément et avec transparence les termes de cette charte, il serait alors possible de faire de la cosmétologie axée uniquement sur le respect de l’homme et de l’environnement et non sur l’aspect marketing de cette industrie.

De la Charte COSMEBIO fut ainsi créé deux cahiers des charges établis rigoureusement et déposés ensuite au ministère de l’Industrie français. Le premier découle d’une action commune entre professionnels et organismes de certification indépendants et mis au point avec Ecocert. Le second a été établi par Qualité France. Ils déterminent avec précision les obligations et les impératifs des entreprises en cosmétique concernant leurs produits écologiques et biologiques ainsi que les modalités de formulation et de suivi par l’organisme de certification agréé COSMEBIO.

Les exigences selon les cahiers des charges

Par rapport aux termes énoncés dans les cahiers des charges, les produits labélisés COSMEBIO, notamment ceux qui comportent les logos BIO ou ECO, se composent à majorité d’ingrédients naturels et d’origine naturelle. En ce sens, la formule d’un produit BIO est minutieusement élaborée selon des règles strictes. En effet, il doit au moins être constitué de 95 % de composés naturels ou provenant de l’agriculture biologique.

La Charte autorise un minimum d’ingrédients synthétisés qui ne sont pas encore disponibles sous forme naturelle jusqu’à ce jour. Toutefois, des exigences sont soumises à ces composants et cela est détaillé dans une liste positive restrictive bannissant les polyéthylènes glycols, les silicones, les ingrédients pétrochimiques, etc.

Les avantages pour le consommateur

Le label COSMEBIO certifie qu’un produit BIO ou ECO :

  • Se compose au moins de 95 % de matières premières végétales de qualité biologique (composants naturels ou d’origine naturelle, ingrédients végétaux provenant de l’agriculture biologique) ;
  • Ne contient ni parfums ni colorants synthétiques ;
  • Ne présente aucun conservateur de synthèse (parabènes ou le phénoxyéthanol) ;
  • Ne renferme aucun élément issu de la pétrochimie (paraffine, silicone, polyéthylèneglycol) ;
  • Ne comporte aucun OGM ;
  • N’a pas subi de traitements ionisants ;
  • N’a pas été testé sur des animaux ;
  • Procédé de formulation non polluant ;
  • Conditionné dans des matériaux biodégradables ou recyclables.

Par ailleurs, une information exhaustive et claire doit être à disposition du consommateur concernant les composants utilisés sur les différents procédés d’obtention du produit final. La proportion de composés naturels et celle de composés bio sont marquées sur tous les emballages des produits certifiés COSMEBIO et comportant les logos BIO et ECO.

Les entreprises en cosmétique désirant acquérir le label COSMEBIO et l’appliquer sur leur produit doivent avant tout adhérer à la Charte COSMEBIO et obtenir ensuite la certification du produit par l’un des organismes agréés.

La procédure peut être effectuée en 4 ou 7 étapes selon l’organisme en charge de la certification.

En général, la démarche commence par un audit de l’entreprise. Des vérifications sont faites sur la capacité de fabrication de la société du produit en question dans le contexte des contraintes exigées par les cahiers des charges. Si de l’audit ressort une constatation positive, l’organisme l’ayant réalisé certifie que le produit est conforme au référentiel (Ecocert ou Qualité France) et qu’il autorise sa fabrication et sa vente.

La certification sur le droit d’apposer les logos BIO et ECO possède une durée de validité limitée. Pour Ecocert, elle est de 6 mois et pour Qualité France, 12mois. Lors du renouvèlement, un à deux audits sont nécessaires avant l’échéance du certificat. Dans le cas où une non-conformité ou un non-respect des modalités dans les cahiers des charges a été constaté, le certificat est soit suspendu, soit enlevé définitivement.

Publié dans: Labels Bio
Produit ajouté à la liste de souhaits