Comment lutter efficacement contre les rougeurs de la peau ?

862 Vues

Quelles sont les raisons de ces rougeurs ?

Les rougeurs sont un dysfonctionnement du système veineux de la peau. Elles se caractérisent par des sensations de brûlure, parfois passagères et, dans certains cas, permanentes. Les principaux facteurs mis en cause sont multiples :

  • Les changements climatiques : il est courant d’avoir des rougeurs quand la température diminue ou que le soleil est trop intense (ultraviolet) et que le manque d’hydratation provoque une modification de l’aspect de l’épiderme.

  • La pollution : nuisible pour la peau, elle occasionne un vieillissement cutané, une déshydratation, l’apparition de boutons d’acné, la dégénérescence des cellules…

  • Les allergies : bon nombre de produits cosmétiques contiennent des allergènes qui peuvent entraîner des irritations. Certains aliments sont également des facteurs allergiques qui causent des rougeurs (plats chauds et épicés).

  • La prise de boissons alcoolisées : l’alcool est nocif pour la pression artérielle. Lors de son métabolisme, un métabolite appelé acétaldéhyde s’accumule dans l’organisme et engendre une contraction des vaisseaux sanguins.

  • L’acné rosacée : les symptômes de certains troubles de la peau comme la couperose provoquent des taches rouges visibles sur le visage, accompagnées de vaisseaux sanguins en relief.

  • La dermatite séborrhéique : les manifestations de cette pathologie sont une desquamation aiguë et des rougeurs, notamment sur la zone T du visage, sur le cuir chevelu et les genoux.

Quels sont les traitements au naturel contre les rougeurs ?

rougeur peau visageLes traitements sont différents selon l’origine des rougeurs. Concernant celles qui sont engendrées par l’excès de sébum, le plus indiqué est l’utilisation d’une lotion bio à base de zinc. Elle est à appliquer sur les zones à traiter. Cet élément est un anti-inflammatoire et un antiséborrhéique. Des compléments alimentaires contenant ce minéral sont aussi disponibles pour lutter contre la séborrhée. Cependant, leur prise doit se faire entre les repas, sinon il ne sera pas correctement absorbé et ne se diffusera pas dans l’organisme.

Pour les rougeurs, qui sont uniquement causées par une dilatation des vaisseaux sanguins, en particulier lors d’un coup de chaleur, le mieux est de tamponner la peau avec des glaçons ou un gant imbibé d’eau froide. Cette méthode aide à refermer les capillarités dilatées.

Les irritations cutanées se manifestent par des rougeurs. Elles peuvent être apaisées en utilisant des compresses de bleuet par décoction de fleurs. En effet, cette plante contient des flavonoïdes qui protègent contre l’oxydation et l’inflammation des veines sous-cutanées. D’autres végétaux ont également des vertus bénéfiques sur les peaux à rougeurs. On peut citer la guimauve, les fleurs d’aubépine, la mauve, le marron d’Inde et l’hamamélis qui aident à les prévenir, sans oublier l’huile de chanvre et l’aloe vera qui apaisent celles du visage.

Quelles sont les routines de soins ?

Pour éviter d’avoir des rougeurs, il faut insister sur un démaquillage, après s’être exposé aux divers produits cosmétiques et à la pollution durant la journée. Le plus recommandé est d’utiliser une lotion micellaire ou un nettoyant sans savon qui n’agresse pas l’épiderme. Après nettoyage, l’application d’une eau thermale est conseillée pour soulager les tiraillements. De même, l’hydratation est indispensable pour la peau. Pour ce faire, le mieux est d’opter pour des soins à base d’actifs apaisants et anti-inflammatoires qui renforcent la paroi des vaisseaux et réduisent les risques de dilatation. Par ailleurs, pour éviter d’accroître la sensibilité cutanée, il faut écarter tout produit agressif tel que les gommages et les exfoliants.

Comment surveiller son alimentation ?

Beaucoup de dermatologues sont d’accord sur les effets d’une vie saine et équilibrée sur la peau. Les personnes présentant des maladies comme la rosacée ou la couperose peuvent avoir une dilatation définitive de leurs vaisseaux sanguins. Une irrigation forcée par la prise de repas épicés est donc à proscrire. En ce sens, il faut éviter les boissons trop chaudes et les plats exagérément relevés.

Les aliments riches en glucides (pains, viennoiseries, gâteaux, biscuits, chips…) sont à consommer avec modération. L’augmentation du taux de diabète touche d’autres hormones qui provoquent une surproduction de sébum, une obturation des pores et la multiplication de bactéries sur la peau. Il en est de même pour les graisses animales contenant des acides gras saturés. Il est plutôt conseillé de privilégier ceux qui sont insaturés, présents dans l’huile d’olive, de lin et de noix ainsi que dans le poisson pour son oméga 3.

Publié dans: Beauté
Produit ajouté à la liste de souhaits