Comment prendre soin de ses pointes de cheveux ?

174 Vues

Lisses et belles, ou fourchues et cassantes, nos pointes racontent l’histoire de nos cheveux. Si elles passent inaperçues au regard de celles et ceux qui ont les cheveux courts, elles deviennent parfois le centre des préoccupations des propriétaires de longues chevelures.

Les plus touchés ? Les cheveux fins, de mi longs à longs.

Les responsables ? Les frottements fréquents contre le dos et les épaules, les agressions du coiffage – du sèche-cheveux aux produits capillaires pas vraiment adaptés – ou la déshydratation liée au soleil et aux activités nautiques estivales.

Certains nous disent de renforcer nos pointes à coups de soins, tandis que d’autres préconisent plutôt une coupe pure et simple. Vous hésitez entre les deux méthodes ? Vous voulez prendre soin de vos cheveux sans avoir à sacrifier vos longueurs ? Nous vous donnons dans cet article les meilleures techniques pour prendre soin correctement de vos pointes !

Réduire le nombre de shampoings

Les « beautystas » en parlent beaucoup : le no poo (0 shampoing) et le low poo (moins de shampoing) assurent la bonne santé des cheveux en général et des pointes en particulier. C’est donc le bon moment pour passer au shampoing naturel et faire une cure de sébum !

Rincer sa chevelure à l’eau froide

Oui, même en hiver ! Pour quoi faire ? La chaleur ouvre les écailles, et le froid les referme. Commencez donc par mouiller vos cheveux à l’eau chaude. Lavez vos cheveux avec votre shampoing naturel. Les écailles ouvertes laissent les ingrédients pénétrer jusqu’au cœur du cheveu. Pour refermer les écailles, rincez votre chevelure d’un jet d’eau froide. Courage, ce ne sont que de brèves minutes à passer pour avoir de magnifiques cheveux !

Faire des bains d’huile

Le bain d’huile prend soin des pointes de manière durable. Vous pouvez le laisser poser toute la nuit, et rincer vos cheveux le lendemain matin. Il nourrit et hydrate en profondeur les cheveux abîmés. Ne pas en abuser reste toutefois la règle, puisqu’à haute dose, le bain d’huile délave les cheveux colorés (chimiquement ou avec une coloration végétale) et entraîne une perte de volume.

Pour choisir votre huile, interrogez vos cheveux. Ont-ils besoin d’hydratation ? D’être fortifiés ? Dans le premier cas, préférez les huiles de coco et d’avocat, et dans le second celle de ricin. Vous aurez peut-être besoin d’ajouter une autre huile à cette dernière, afin de la fluidifier et de la rendre plus facile à utiliser.

Un bain par semaine devrait suffire à embellir votre crinière. Laissez-le poser 45 minutes minimum, et toute une nuit maximum. Si vous avez du papier cellophane sous la main, profitez-en pour envelopper vos cheveux dedans. L’huile pénètre mieux la fibre capillaire aidée d’une source de chaleur. Pour le lavage de vos cheveux, je vous conseille d’utiliser un shampoing naturel, sans sulfates. Je vous ai déjà rédigé un article à ce propos juste ici.

Appliquer des soins à base de kératine

La kératine compose nos cheveux dans une proportion allant de 85 à 95%, elle constitue donc une alliée de poids dans votre lutte contre les pointes fourchues. Si elles colonisent vos cheveux, commencez par les couper avant d’appliquer vos soins. En effet, une pointe fourchue ne peut pas se réparer. Alors autant repartir sur de bonnes bases avec des cheveux en pleine santé !

Au quotidien, on peut utiliser un shampoing adapté à son style de cheveux pour les chouchouter et se prémunir des fourches. En complément de ce lavage de base, un sérum, une huile ou un soin à la kératine finissent de réparer les cheveux en profondeur.

Tresser ses cheveux pour les protéger

Pour celles qui, comme moi, n’aiment pas passer leur temps à enduire leurs cheveux de produits en tout genre, il existe une solution toute simple pour limiter les frottements, notamment la nuit. Car on n’y pense pas forcément mais, lâchés sur notre oreiller, nos cheveux longs et mi longs sont en contact permanent avec lui. Et au gré de nos mouvements, les frottements les fragilisent. La bonne idée pour limiter ce phénomène ? Si vous ne voulez pas dormir debout, je vous recommande de vous faire une tresse, pas trop serrée, fermée avec un élastique souple.

Allez-y carrément à rebrousse-poil !

Méfiez-vous de votre intuition et des bons conseils de vos copines ! Je parie que vous appliquez vos soins de vos racines vers vos pointes. Et bien cela va peut-être vous étonner, mais il vaut mieux faire l’inverse ! En soignant vos cheveux à « rebrousse-poil », vous ouvrez les écailles et permettez à vos soins de bien pénétrer votre fibre capillaire (d’où l’utilité d’utiliser des produits sains et si possible bio). Ne remontez jusqu’à la racine que si vos cheveux sont vraiment très secs. Démêlez vos cheveux avec un peigne à dents larges puis laissez vos cheveux profiter de tous les bienfaits de votre soin !

Des accessoires plus doux

Après avoir fait tous ces efforts pour sauver vos pointes, ce serait dommage de négliger l’aspect « accessoires » et de continuer avec vos mauvaises habitudes. Alors pour repartir du bon pied de côté-là aussi, boycottez les pinces en plastique dont les dents à la ligne mal affutée usent la fibre capillaire. Optez plutôt pour des élastiques sans métal, des brosses pneumatiques et des sèche-cheveux avec régulateur de température.

Si vous suivez ces quelques consignes et y restez fidèle sur le long terme, vous devriez avoir de moins en moins de fourches au bout de vos cheveux !

Publié dans: Cheveux
Produit ajouté à la liste de souhaits