Fabricants

Suivez-nous sur Facebook

Petit cours de cosmétologie

Publié le : 03/10/2017 05:55:08
Catégories : Guide

Les crèmes


La crème la plus simple que l’on puisse fabriquer est constituée d’eau (phase aqueuse), d’huile (phase huileuse) et d’une cire (émulsifiant). C’est donc une émulsion. Si on veut réaliser une crème riche pour peaux sèches, on fera une émulsion de type « eau dans huile », si on recherche un résultat plus léger, plus fluide, on fera une émulsion « huile dans eau ».
Son premier rôle est d’hydrater, de nourrir la peau en reconstituant le film hydrolipidique. Il y a, bien sûr, un très grand nombre de crèmes cosmétiques, mais ce sont toutes au départ des crèmes hydratantes auxquelles des actifs sont ajoutés, en fonction du résultat recherché (crème de nuit anti-âge, crème hydratante peaux grasses, crème après-soleil, crème contour des yeux …).


Les gels


A l’entendre, le mot gel nous fait penser au froid. En biochimie, on dit que le gel est un mélange d’eau et d’une substance colloïdale (qui a l’apparence de colle, de gomme). En cosmétique, on utilise les gels plutôt pour les soins du corps : gel pour jambes lourdes, gel rafraîchissant à l’aloé vera pour l’été, gel antibactérien, gel douche, gel coiffant…). On ajoute du gel à la phase aqueuse d’une crème, pour qu’elle soit plus soyeuse et qu’elle est plus de « glissant ». Il y a aussi des masques gels hydratants pour le visage et des gels anti-cernes pour le contour des yeux.

Les sérums


Plus léger que la crème, ses ingrédients sont cependant plus concentrés. Le sérum ne s’utilise pas seul mais en complément de la crème de jour ou de nuit. Sa texture est en général fluide et non grasse (bien qu’il existe des sérums huileux pour les peaux très sèches), on le choisit en fonction d’un problème spécifique à traiter : déshydratation, teint terne, imperfections ou boutons d’acné, anti-âge et anti-rides pour une peau qui nécessite d’être régénérée. On l’applique après le démaquillage et avant la crème de soin. Il renforce son action en profondeur.


Les huiles


Huile 100 % pure, huile sèche, huile de massage … ces intitulés parlent d’eux mêmes. Les huiles de massage contiennent presque toujours des huiles essentielles (sauf pour les bébés et les femmes enceintes) puisqu’elles ont des visées thérapeutiques. Les huiles sèches sont plutôt destinées aux peaux grasses, tandis que les huiles pures nourrissent les peaux sèches et sont souvent aussi comestibles. En cosmétique naturelle, on n’utilise que des huiles végétales tandis qu’en cosmétique traditionnelle, on utilise des huiles minérales ou des silicones.

Les gommages


Le gommage mécanique a l’aspect d’une crème épaisse contenant des petits grains. Il sert à exfolier les cellules mortes. Il désincruste les pores, lisse la peau pour favoriser le renouvellement cellulaire et faciliter l’absorption des soins.
Le gommage chimique ou gommage enzymatique contient des molécules destinées à détruire les peaux mortes et à absorber les impuretés. Il ne contient pas de particules abrasives, ce sont des enzymes spécifiques qui font le travail, on ne frotte pas, on laisse poser et on rince.
Il existe des gommages pour le visage et pour le corps.


Les masques


Le masque est là pour répondre à un besoin particulier de l’épiderme : sécheresse ou déshydratation, excès de sébum, déséquilibre acido-basique … Les masques sont hydratants, stimulants, purifiants, raffermissants, repulpants ; ils vous laissent la mine fraîche et la peau du visage retendu. Ils sont incontournables, agréables à utiliser et leurs effets sont immédiats.

Partager ce contenu